Catalogue de l'exposition Trinité - Paris - 14-04-16 / 18-04-16 

 

          Entre ces corps qui se traversent, cadencés par des jets d’aquarelle aux vives couleurs, Martin Ferniot nous interpelle à travers le regard inquisiteur de ses personnages. Un rapport direct s’installe avec l’œuvre, il trouble mais séduit. Vous voilà pris entre les mailles de la force évocatrice du pouvoir insondable des images.

 

          Oscillant entre isolation graphique et liquidité de la matière picturale, le papier se mue en écran où se projettent nos pulsions, nous sommes les interlocuteurs obligés de ces êtres qui semblent vouloir fuir un destin inconnu, marchant à grands pas pour envahir notre existence.

 

          Mêlant souvenirs personnels, émotions héritées de l’enfance, et images glânées au fil des déambulations, il a ainsi cherché à construire par le biais de sa création un lien entre bribes d’une vie intime et fragments anonymes. Donnant d’une part un nom aux images oubliées, il nous livre d’une autre sans commisérations ses émotions personnelles.

         

         Cette quête métaphysique du lien est une sorte d’introspection identitaire qui a guidé la réalisation de ses œuvres.